Grâce au recyclage, une association permet d’acquérir un ordinateur pour 50 euros

Grâce au recyclage, une association permet d’acquérir un ordinateur pour 50 euros

Depuis Technologie, un magazine Flipboard de David Zentao

La ressourcerie de Montgeron récupère ainsi les déchets de « monsieur et madame tout le monde », de même que ceux…

Lire sur Flipboard

Envoyé de mon iPhone

Publicités

Cronus Max – Guide de l’installation sur MAC

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, un petit tuto pour pouvoir utiliser votre Cronus Max sur MAC.

Le Cronus Max est un petit périphérique qui permet de jouer avec n’importe quelle manette de n’importe quelle console du moment sur d’autres consoles. Typiquement, moi je l’utilise pour utiliser mes périphériques XBOX sur ma PS4. Pour le reste je vous invite à regarder le site dédié du produit : http://cronusmax.com

Le truc, c’est que le Cronus Max est un périphérique qui se programme, et que son interface logicielle n’existe que pour Windows, parce que son développeur, n’aime pas les Mac. Mais en ma qualité de Mac user qui aime aussi Windows, je me suis dit, pas de souci, je vais passer par une machine virtuelle.

Pour ce tuto, j’utilise :

– OSX Mavericks,
– la dernière version de VMWARE Fusion,
– un Windows 7 ultimate,
– le logiciel cronuspro que l’on trouve sur le site du produit Cronus Max,
– un cronus max plus 2015 V3 (que l’on trouve sur amazon).

Je sais que la solution fonctionne aussi avec Parrallel Desktops, mais qu’elle fonctionne bien mieux avec VMWARE.

Sur votre Mac, installez VMWARE Fusion et commencez l’installation d’une machine virtuelle Windows. Il faut posséder la licence Windows et on peut très bien utiliser une ISO. La licence VMWARE n’est pas très chère, et ce produit est véritablement top, surtout lorsque l’on a pas d’autre choix ou alternative que d’utiliser un logiciel Windows. Par ailleurs, les possesseurs de Mac puissants peuvent utiliser la solution pour jouer aux jeux édités pour Windows.

Une fois votre machine virtuelle installée et lancée, installer le logiciel Cronus Pro. Attention, à ce stade, il faut configurer la machine virtuelle pour que tout nouveau périphérique USB connecté soit directement connecté à la machine virtuelle (c’est une simple option qui se trouve super simplement dans les paramètres).

Une fois les pré-requis remplis, lancez le logiciel Cronus Pro et connectez votre Cronus Max :

– ATTENTION : utilisez des ports USB 2.0

on voit ceci à l’écran :

Image Cronus

La première chose à faire est de mettre à jour le firmeware du Cronus Max et pour cela c’est hypersimple, regardez l’image, allez sur tools et sur firmeware update.

 

Ensuite selon votre souhait vous pouvez soit programmer le Cronus pour un jeu précis. Soit paramétrer des manettes et charger ces paramètres dans le Cronus etc. et cela via l’interface de programmation (image encore).

Ensuite c’est hypersimple, vous allumez votre console, vous insérez le Cronus Max dans le port USB, vous connectez une manette propre à la console, le Cronus se met à 0, vous débranchez la manette et vous branchez au Cronus Max la manette tierce que vous voulez utiliser.

Cela fonctionne pour certaine manettes avec un récepteur bluetooth pour jouer sans fil.

Pour la PS4 et la One il vous faudra un hub USB 2.0, ATTENTION : achetez un HUB le PLUS SIMPLE POSSIBLE, le mieux est d’en commander un avec le Cronus Max sur Amazon.

https://www.youtube.com/watch?annotation_id=annotation_3421137675&feature=iv&src_vid=HJH2mBIzngI&v=okCKKAvWJLM

 

Pourquoi un Hub USB ? Parce que la PS4 et XBOX One font un test de connexion avec leurs manettes respectives toutes les 10 secondes. C’est pour ça que votre volant PS3 G27 ne fonctionne pas sur PS4 par exemple. Mais avec le Cronus Max on peut ! Le Hub sert à connecter en permanence une manette PS4 à la PS4 par exemple, pour permettre cette authentification, pendant que vous jouez avec votre manette XBOX :-). Ce n’est pas bien indiqué sur la vidéo, mais il faut connecter la manette d’origine sur le port 1 du Hub et la menette tierce sur le port 4 ; parce que les ports 1 et 4 d’un hub USB sont sur le même bus de communication.

Pour les volants c’est un poil plus compliqué et je ferai un autre tuto. Mais déjà pour les manettes, c’est génial, tout fonctionne super bien.

CU

Il ne faut jamais rien jeter.

Joueur occasionnel et passionné de la première heure, il se trouve que ma situation sociale me permet de posséder toutes les machines SONY et quelques machines Microsoft. Autant dire que pour ce qui est de comparé, je compare. Je ne choisi pas de camp. D’autant que j’ai aussi pas mal de machines Nintendo et Sega.

Mais par contre il y a des périphériques qui me sont plus agréables que d’autres. J’adore jouer avec le Xbox Elite Controller par exemple ou encore mon super manche à balai Logitech, dédié à l’ordinateur et pas aux consoles.

Aussi depuis quelques temps déjà je me suis mis en quête de trouver un moyen peu cher pour pouvoir jouer avec une manette XBOX sur ma PS4.

J’ai trouvé pas mal de solutions, dont la plus fiable, le CRONUS MAX.

Si vous ignorez ce qu’est un CRONUS MAX et bien Google est votre ami.

Las, le CRONUS MAX, certes est pratique mais ses mises à jour se font via un logiciel WINDOWS. Quid des types comme moi qui ont un MAC ?
Las encore, les volants à retour de force nécessitent un plugin PC pour servir d’interface entre le CRONUS et la console, bref, il faut un fichu PC. Quid des types comme moi qui ont un MAC ? Vous me direz, achète un PC. Non, je m’y refuse, j’ai déjà un PC, sauf qu’il s’appelle Mac et qu’il n’aime pas Windows.

Ce que je n’ai pas dit, c’est qu’avec le Mac, j’avais acquis un petit logiciel sympa dit de VIRTUALISATION : Parallel Desktop. Un logiciel de virtualisation c’est grosso modo comme un émulateur mais en mieux. Cela permet d’installer plusieurs systèmes d’exploitation sur une machine, sans avoir changer de système au démarrage.

Exemple : je démarre mon Mac sur OSX et je bosse sous environnement WINDOWS dans OSX.

Au départ, j’avais pris ce soft de virtualisation pour conserver mon installation Ubuntu issue de mon ancien PC.

J’avais aussi conservé un vieux CD de Windows XP en version OEM (d’ailleurs, pour se souvenir comment modifier les clés de registre pour activer Windows, la galère).

Et me voilà reparti pour installer le bon vieux Windows. Et tout fonctionne à merveille.

Moralité, mon côté conservateur ma encore sauvé.

CU